Le prêt / crédit in fine


Le prêt / crédit in fine
Légende : Le prêt / crédit in fine
Publiée le : 09 Janvier 2015
Partager sur : Partager sur twitter Partager sur facebook

Pendant la durée du prêt, l'emprunteur ne paiera que les intérêts du crédit immobilier. Le capital du crédit immobilier sera remboursé en une seule fois au terme de la durée du prêt. Il sera donc nécessaire de placer une somme d'argent sur une épargne de capitalisation qui rapportera des intérêts à l'emprunteur. Dans ces conditions, l'épargne constituée servira au remboursement du capital emprunté.

Plus votre placement sera important (considéré comme un apport) et plus le taux concédé par la banque pour le crédit immobilier sera faible.

Généralement, le montant du capital placé ne suffira pas à rembourser en totalité le capital. L'emprunteur devra alors souscrire un contrat dans lequel il versera une somme mensuellement et qui sera garanti au profit de la banque.

C'est un type de prêt qui convient particulièrement aux emprunteurs dont le taux d'imposition est important et/ou dont les revenus fonciers sont importants.

En effet, par le bais de ce crédit, les intérêts d'emprunt sont déductibles fiscalement et sont plus importants que sur un crédit amortissable classique dont les intérêts sont calculés sur le capital restant dû (dégressifs au fur et à mesure des années).

Pour s'en convaincre, il faudra faire la différence entre les intérêts que vous auriez payé en amortissable et en In Fine (plus importants), avec le gain d'impôt que vous faite avec le prêt In Fine car vous déduisiez les intérêts d'emprunt.



Mots Clés :