DOCUMENTS UTILES
TYPES DE PRETS
Quel montant peut-on obtenir avec le Prêt à taux zéro en 2018 ? Renégociation ou rachat de prêt immobilier, quelles différences ? C’est le boom des prêts sans apport, profitez-en ! Bonnes nouvelles pour les fonctionnaires qui souhaitent acheter ou investir. Vous êtes propriétaire et souhaitez vendre pour acquérir un nouveau bien, nous avons la solution qu'il vous faut ! Ce taux va donner le sourire aux futurs acheteurs ! Un changement important à venir dans les calculs pour obtenir un prêt immobilier Vous allez regretter de ne pas avoir cette clause dans votre contrat de prêt immobilier Que se passe t’il si vous n’êtes plus en mesure de payer les mensualités de votre crédit immobilier ? qu’est ce que l’assurance prêt immobilier ? Qu’est ce que la promesse de vente immobilière et le délai de clause de crédit ? Votre dossier de prêt immobilier est compliqué ! Nous allons vous donner les secrets pour l’obtenir à coup sûr ! Nous allons vous dire si vous payez votre assurance de prêt immobilier trop chère Même sans cdi, vous pouvez obtenir un crédit immobilier. Nous vous donnons les astuces ! Nous allons vous donner les secrets pour obtenir facilement votre prêt immobilier Acheter son appartement sans apport, c’est possible ! Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) Le plan épargne logement (PEL) Le Prêt Paris Logement à taux zéro (PPL 0%) Le prêt / crédit relais Le prêt / crédit in fine Le prêt conventionné (PC) Le compte épargne logement (CEL) Le prêt à taux révisable Le prêt à taux fixe modulable Le prêt à taux fixe Prêt à taux zéro (PTZ+) Le prêt à palier Le prêt à l’accession sociale (P.A.S.)
FOIRES AUX QUESTIONS

Quel montant peut-on obtenir avec le Prêt à taux zéro en 2018 ?


Quel montant peut-on obtenir avec le Prêt à taux zéro en 2018 ?
Légende :
Publiée le : 12 Février 2018
Partager sur : Partager sur twitter Partager sur facebook

Le cas des grandes agglomérations

Par grande agglomération, on entend toutes les grandes villes ainsi que leurs banlieues respectives proches. Certaines communes environnantes peuvent également en faire partie. Si vous faites partie de ces zones, plus communément appelées zone A et B1, vous êtes en mesure de bénéficier du Prêt à taux zéro. Seule condition, votre projet doit viser l'acquisition d'un bien immobilier neuf. Si ce dernier ne l'est pas et qu'il nécessite, par exemple, des travaux, vous ne serez pas éligible au PTZ. Ceci est la conséquence de l'actuelle pénurie de logements dans ces zones. La quotité offerte, pour sa part, reste stable et se monte toujours à quarante pour cent. Cela signifie qu'un peu moins de la moitié de l'opération est susceptible d'être prise en charge par le Prêt à taux zéro. Néanmoins, il faut tenir compte de l'existence d'un plafond. Le soixante pour cent restant sera pour sa part financé par un prêt bancaire standard.

Projet à la campagne

Si votre projet est en dehors des zones A et B1, donc plutôt situé dans une zone rurale (B2 ou C), vous serez sujet à une modification. En effet, la quotité a été ramenée à vingt pour cent dans le cas d'un logement neuf. Ceci s'explique par le volume de la demande qui reste moindre, selon les conclusions du gouvernement. Ce dernier avait même prévu à la base de supprimer le PTZ dans ces zones avant de finalement simplement réduire la quotité offerte.

Acquisition d'un bien immobilier dans une ville moyenne

La donne est quelque peu différente dans les villes moyennes puisque le gouvernement souhaite encourager le secteur de la rénovation. Ainsi, les acquisitions immobilières qui nécessitent des travaux bénéficient toujours d'une quotité égale à quarante pour cent. Il y a néanmoins une condition : le montant des travaux doit être au minimum du quart du montant total de l'opération.

Comme le PTZ est-il financé et quel est son avenir ?

Le Prêt à taux zéro est totalement pris en charge par l'État. Il ne s'agit par conséquent nullement d'un geste commercial des banques qui sont entièrement dédommagées lors de ces opérations. Il est important d'en profiter rapidement car le PTZ risque d'être soumis à des règles encore plus drastiques dans les années qui viennent. Le gouvernement souhaite en effet cibler davantage les zones éligibles. Ainsi, des modifications à la baisse seront probablement inévitables dans un futur proche. Certaines limitations sont par ailleurs déjà prévues à partir de l'année 2020.



Mots Clés :