DOCUMENTS UTILES
TYPES DE PRETS
Quel montant peut-on obtenir avec le Prêt à taux zéro en 2018 ? Renégociation ou rachat de prêt immobilier, quelles différences ? C’est le boom des prêts sans apport, profitez-en ! Bonnes nouvelles pour les fonctionnaires qui souhaitent acheter ou investir. Vous êtes propriétaire et souhaitez vendre pour acquérir un nouveau bien, nous avons la solution qu'il vous faut ! Ce taux va donner le sourire aux futurs acheteurs ! Un changement important à venir dans les calculs pour obtenir un prêt immobilier Vous allez regretter de ne pas avoir cette clause dans votre contrat de prêt immobilier Que se passe t’il si vous n’êtes plus en mesure de payer les mensualités de votre crédit immobilier ? qu’est ce que l’assurance prêt immobilier ? Qu’est ce que la promesse de vente immobilière et le délai de clause de crédit ? Votre dossier de prêt immobilier est compliqué ! Nous allons vous donner les secrets pour l’obtenir à coup sûr ! Nous allons vous dire si vous payez votre assurance de prêt immobilier trop chère Même sans cdi, vous pouvez obtenir un crédit immobilier. Nous vous donnons les astuces ! Nous allons vous donner les secrets pour obtenir facilement votre prêt immobilier Acheter son appartement sans apport, c’est possible ! Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) Le plan épargne logement (PEL) Le Prêt Paris Logement à taux zéro (PPL 0%) Le prêt / crédit relais Le prêt / crédit in fine Le prêt conventionné (PC) Le compte épargne logement (CEL) Le prêt à taux révisable Le prêt à taux fixe modulable Le prêt à taux fixe Prêt à taux zéro (PTZ+) Le prêt à palier Le prêt à l’accession sociale (P.A.S.)
FOIRES AUX QUESTIONS

Renégociation ou rachat de prêt immobilier, quelles différences ?


Renégociation ou rachat de prêt immobilier, quelles différences ?
Légende :
Publiée le : 19 Décembre 2017
Partager sur : Partager sur twitter Partager sur facebook

1/ Renégocier son taux d'intérêt

C'est avec l'organisme de crédit ou la banque auprès de qui vous avez fait votre emprunt que les conditions de négociation vont pouvoir être discutées. Les taux d'intérêt actuellement sont très faibles, ce qui vous donne déjà un premier argument pour que le vôtre soit revu à la basse, surtout si vous avez emprunté il y a quelques années. Rien n'oblige le prêteur à accepter cette renégociation, néanmoins, il peut tenir à conserver sa clientèle. Sachez que le prêt immobilier est une source intéressante de profit pour les établissements financiers. Préparez votre argumentation en mettant en avant vos points forts : 

- votre stabilité professionnelle et celle votre entreprise,
- votre fidélité bancaire et l'absence d'incident de remboursement, 
- votre taux actuel est plus haut que ceux proposés actuellement,
- si vous êtes jeune, que vous n'avez aucun problème de santé, parlez-en, les banques préfèrent les jeunes emprunteurs. Vous êtes plus âgé, vous êtes de toute façon couvert par une assurance

Si votre discussion débouche sur un accord, vous signerez un nouvel avenant. 

2/ Racheter son contrat de crédit immobilier

Votre établissement de crédit n'a pas accepté de baisser votre taux d'intérêt ? C'est un peu plus compliqué. Vous allez devoir rechercher un autre organisme qui le rachètera en totalité. Il vous proposera certainement un nouveau contrat avec un taux plus intéressant. Lorsqu'on rembourse par anticipation, généralement, des pénalités s'appliquent. Il faut donc bien calculer tous les frais de dossier qui vont découler de cette modification : TEG, capital restant dû, durée du remboursement, frais d'hypothèque... Vérifiez bien que votre nouvelle offre de prêt fait apparaître, sans équivoque, le coût total de votre crédit et que vous y gagnez.

Pour en savoir plus sur l'ordonnance n° 2016-351 du 25 mars 2016 sur les contrats de crédit aux consommateurs relatifs aux biens immobiliers à usage d'habitation, c'est ici



Mots Clés :

taux, dettes, crédit