01 42 08 63 67
Nos conseillers sont à votre disposition de 9H30 à 22H (7/7 j)
Téléphone Email
LE CRÉDIT FACILE
Un seul objectif, vous faire gagner du temps et de l'argent.
Suivez nous sur Facebook Suivez nous sur Instagram Suivez nous sur Twitter Suivez nous sur Youtube
PECUNIA est un courtier qui se déplace à votre domicile.

POUR SATISFAIRE ET SÉCURISER VOTRE PROJET
NOTRE LEXIQUE

Catégorie - I

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

INDEMNITÉ JOURNALIÈRE
Ces indemnités peuvent être versées à la suite d’un sinistre ou d’un dommage sur le bien immobilier ou sur l’assuré lui même. La compagnie d’assurance verse ainsi une indemnité à l’assuré qui peut être journalière pour couvrir les dépenses sur le bien immobilier ou à l’assuré pour couvrir ses mensualités de prêt immobilier en cas d’incapacité partielle ou totale de travail.

INDEXATION
Il s’agit d’un réajustement automatique. Cette indexation est prévue concernant les cotisations obligatoires au contrat initial.

INDICE DE RÉVISION
C’est l’indicateur précisé dans les offres de prêt immobilier qui sert de référence à la variation du taux. Cet indice est généralement celui de l’euribor 3 mois, 12 mois, ou de l’OAT. Un crédit immobilier à taux révisable se base sur ces indices et en cas de variation de ce dernier, les mensualités, la durée ou les deux peuvent être modifiées à la hausse ou la baisse. Il s’agit de bien vérifier dans les offres de prêt immobilier la détermination de cet indice et surtout son mode de fonctionnement.

INTERDIT BANCAIRE
Une banque peut prendre cette mesure, avec l’aval de la banque de France, en cas d’incident de paiement telle que l’établissement d’un chèque sans provision, l’utilisation abusive d’une carte bancaire ou à la suite de plusieurs rejets de prélèvements. La Banque de France enregistre au fichier central « les interdits bancaires » afin que tous les établissements soient informés de la mesure. Il est possible de régulariser cette interdiction qui peut durer jusqu’à cinq ans.

INTÉRÊTS
Lorsqu’une banque octroi un crédit immobilier, celle-ci se rémunère en appliquant au capital des intérêts qui couvrent le risque qu’elle prend en prêtant aux particuliers. Chaque mois, les intérêts sont calculés par la multiplication du taux mensuel du crédit par le capital restant dû. Ces intérêts sont dégressifs dans le temps jusqu’à ce que le crédit immobilier soit totalement remboursé.

INTÉRÊTS INTERCALAIRES
Entre le moment où la banque débloque les fonds nécessaires à l’achat du bien et l’instant où l’emprunteur commence le remboursement de son crédit immobilier, des intérêts peuvent être perçus par la banque. Ces intérêts sont payables sous forme de mensualités ou en différé.

INVALIDITÉ ABSOLUE ET DÉFINITIVE
Lorsqu’une personne est dans l’incapacité d’exercer une activité professionnelle, la sécurité sociale peut la déclarer en invalidité absolue et définitive. Dans ce cas, le crédit immobilier contracté est suspendu et pris en charge par la compagnie d’assurance.

INVESTISSEMENT LOCATIF
C’est une acquisition d’un bien immobilier destiné à la mise en location, et non pour y habiter. Les banques prennent rarement en compte le calcul selon lequel la mensualité du prêt immobilier est annulée par les loyers à venir, sauf si ces derniers sont garantis par une assurance de carence locative. Cet investissement peut être réalisé dans un cadre patrimonial et/ou défiscalisant. Dans ce dernier cas, il peut s’agir d’investissement dans le cadre de la loi de Robien-borloo, Malraux, Girardin, loueur en meublé professionnel ou non professionnel ou autre.

Simulation complète
Simulation express