Faites votre simulation en 60 secondes

Crédit immobilier : trois règles pour emprunter en toute connaissance de cause

Crédit immobilier : trois règles pour emprunter en toute connaissance de cause
Partager sur :
Publiée : 06 Mars 2018
Mots Clés :

credit immobilier, taux, conseils

Un prêt bancaire, quelle que soit sa nature, est un engagement qu'on aurait tort de prendre à la légère. Voici quelques règles de base qui ont trait plus particulièrement au crédit immobilier.

Montant du prêt : laissez-vous une marge de manœuvre

Dans le cadre d'une demande de crédit immobilier, plusieurs éléments doivent être considérés et rigoureusement planifiés. C'est le cas par exemple du montant de l'emprunt. Il importe de vous laisser une marge de manœuvre suffisante afin d'éviter de précariser votre situation financière. Rappelez-vous que votre taux d'endettement ne doit pas dépasser 30 %.

Offre du prêt : prenez-en connaissance attentivement

Prenez le temps par ailleurs de lire attentivement le contenu de l'offre du prêt. Toutes les conditions du crédit immobilier sont présentées en détail dans ce document pour que vous soyez en mesure de prendre la meilleure décision qui soit.

Demande d'études financières : comparez-les pour obtenir le meilleur taux

Il est recommandé d'effectuer des demandes d'études financières auprès de plusieurs institutions pour pouvoir les comparer entre elles et ainsi obtenir le meilleur taux de crédit qui soit. Vous devez plus spécifiquement porter attention au TEG (taux effectif global, qui comprend le taux nominal d'intérêt, le coût de l'assurance et les frais de dossier). Le taux effectif global, information qui doit obligatoirement apparaître dans tout contrat de prêt, vous informe avec précision sur le coût de revient global de votre crédit immobilier. Vous serez ainsi en mesure de prendre une décision plus éclairée concernant votre crédit immobilier.



Actualités récentes du même type

Les prêts immobiliers longues durée à nouveau possibles !

Les banques revoient leur façon de prêter

Crédit immobilier : prêt à taux zéro 2018

En 2018, le gouvernement diminue les conditions du prêt à taux zéro (PTZ) en apportant des modifications au périmètre géographique et en diminuant son financement. 

Emprunter sur 30 ou 35 ans pour un achat immobilier est de nouveau envisageable

Alors que le prix de l’immobilier ne cesse d’augmenter et que les aides de l’État diminuent, les acquéreurs les plus modestes rencontrent de grandes difficultés financières à investir. De façon à attirer plus particulièrement les primo-accédants, certaines banques viennent d’opter pour une nouvelle offre, allonger la durée de leurs prêts. Vous pouvez donc prétendre obtenir un taux avantageux et emprunter sur une période allant de 30 à 35 ans.