Faites votre simulation en 60 secondes

Quelles sont les questions incontournables à vous poser avant d’emprunter ?

Quelles sont les questions incontournables à vous poser avant d’emprunter ?
Partager sur :
Publiée : 31 Janvier 2018
Mots Clés :

questions, conseil, credit immobilier

La joie d’être propriétaire d’une maison peut vite tourner au cauchemar si certaines précautions ne sont pas prises lors de la négociation du crédit immobilier. Il est donc indispensable d’avoir une idée précise, non seulement des conditions du prêt ou des offres de différentes banques, mais aussi des implications financières sur votre ménage tout au long de la durée du crédit. Voici des questions incontournables à vous poser avant d’emprunter.

La joie d’être propriétaire d’une maison peut vite tourner au cauchemar si certaines précautions ne sont pas prises lors de la négociation du crédit immobilier. Il est donc indispensable d’avoir une idée précise, non seulement des conditions du prêt ou des offres de différentes banques, mais aussi des implications financières sur votre ménage tout au long de la durée du crédit. Voici des questions incontournables à vous poser avant d’emprunter.

Y a-t-il des aides pour l’achat de biens immobiliers ? Quelles sont-elles et comment les obtenir ?

Il existe plusieurs types d’aides auxquelles vous pouvez accéder sous certaines conditions, notamment le niveau de votre revenu. C’est le cas du Prêt accession sociale et du Prêt à taux zéro (PTZ). Le premier est accordé par les banques ayant un accord avec l’Etat. Il peut couvrir tout le montant de l’opération, mais il vous reviendra de payer les intérêts sur le crédit. En revanche, le PTZ ne peut financer votre projet d’achat qu’à la hauteur de 40%. 
Si vous louez un logement social, vous pouvez postuler au Prêt social de location-accession qui vous permet d’acheter votre propre logement à de meilleures conditions. Et si vous travaillez dans une entreprise de plus de 10 employés, celle-ci peut vous accorder le Prêt action logement qui financera jusqu’à 30% de votre projet.

Où pourrai-je obtenir les meilleurs taux d’intérêt ?

La banque fixe le taux du crédit qu’elle accorde en se basant sur plusieurs paramètres. Au nombre de ceux-ci, la marge de la banque, le risque que vous représentez et les taux d’emprunt sur les marchés financiers. Eu égard à cela, les institutions de crédit appliquent souvent des taux différents. Mais, dans tous les cas, ces taux d’intérêt peuvent être soit fixes, soit variables ou encore variables capés. 

Quels frais supplémentaires dois-je prévoir ?

En dehors du crédit que vous accorde la banque, vous devez prévoir des frais d’agence, d’un montant de 5 à 10% du prix de la maison. A cela s’ajoutent les frais du notaire qui sont à peu près 8% du prix de l’immobilier que vous achetez.

Mon dossier sera-t-il accepté par les banques ? 

Les banques étant réputées pour ne pas prendre certains risques, vous devez, avant tout, être crédible pour prétendre à un crédit. Vous devez notamment justifier d’une quotité cessible rassurante doublée d’une situation professionnelle stable et d’un niveau d’endettement raisonnable. Le niveau de votre apport personnel sera aussi un argument qui pourra faire pencher la balance en votre faveur lors de l’étude de votre dossier.

A quels détails faut-il prêter attention avant de signer ?
Avant d’apposer votre signature, vous devriez vous assurer de ce que toutes les données relatives au contrat figurent sur le document final. Il s’agit, entre autres, de la durée du crédit, des mensualités, des assurances obligatoires, des échéances, etc.



Actualités récentes du même type

Assurer son bien : Un vrai casse-tête

Prendre une assurance habitation après avoir acheté un bien est une chose très commune. Mais il existe des assurances de tous types, plus ou moins haut de gamme. On fait le point.

Les prêts immobiliers longues durée à nouveau possibles !

Les banques revoient leur façon de prêter

Crédit immobilier : prêt à taux zéro 2018

En 2018, le gouvernement diminue les conditions du prêt à taux zéro (PTZ) en apportant des modifications au périmètre géographique et en diminuant son financement.