Faites votre simulation en 60 secondes

Comment faire pour acheter en couple ?

Comment faire pour acheter en couple ?
Partager sur :
Publiée : 18 Décembre 2017
Mots Clés :

couple, crédit

Si vous contractez un crédit immobilier en couple, le choix du contrat d'assurance est essentiel. En tenant compte des revenus de chaque conjoint, vous sécurisez votre emprunt en cas de décès. 

Un taux par tête en fonction des revenus de chacun


Si les revenus de chaque conjoint sont équivalents et modérés, une assurance à 100 % sur chaque tête représente la meilleure option. Lorsque chacun dispose de revenus confortables, une assurance à 75 % par tête est plus intéressante. En cas de décès, le conjoint survivant ne devra s'acquitter que de 25 % du crédit bancaire restant. 

Protéger le conjoint à faibles revenus


Si l'un des conjoints a peu ou pas de revenus, il est possible de rester sur une base de 100 % sur la tête de la personne qui a des revenus importants et 50 % sur l'autre. Il est important dans ce cas de souscrire également à une assurance décès en plus de l'assurance emprunteur. Celle-ci permettra de compenser la perte de revenus par le versement d'un capital ou d'une rente. 
Dans tous les cas, il faut vérifier que le crédit bancaire prévoit une clause de transfert. En cas de vente du bien, le nouveau crédit éventuel bénéficiera des mêmes conditions financières que le prêt initial.



Actualités récentes du même type

Les prêts immobiliers longues durée à nouveau possibles !

Les banques revoient leur façon de prêter

Crédit immobilier : prêt à taux zéro 2018

En 2018, le gouvernement diminue les conditions du prêt à taux zéro (PTZ) en apportant des modifications au périmètre géographique et en diminuant son financement. 

Emprunter sur 30 ou 35 ans pour un achat immobilier est de nouveau envisageable

Alors que le prix de l’immobilier ne cesse d’augmenter et que les aides de l’État diminuent, les acquéreurs les plus modestes rencontrent de grandes difficultés financières à investir. De façon à attirer plus particulièrement les primo-accédants, certaines banques viennent d’opter pour une nouvelle offre, allonger la durée de leurs prêts. Vous pouvez donc prétendre obtenir un taux avantageux et emprunter sur une période allant de 30 à 35 ans.