Faites votre simulation en 60 secondes

Domiciliation des revenus et emprunt immobilier.

Domiciliation des revenus et emprunt immobilier.
Partager sur :
Publiée : 10 Juin 2017
Mots Clés :

Dans une très grande majorité des cas, l’acquéreur d’un bien immobilier est dans l’obligation de continuer à recevoir ses salaires, indemnités et autres revenus sur un compte hébergé par la banque prêteuse pendant toute la durée de remboursement. Ce type d’accord permet à la banque de s’assurer de pouvoir prélever ses mensualités.

A partir du 1er janvier 2018, l’obligation d’avoir son compte bancaire dans la banque  où a été souscrit l’emprunt immobilier ne pourra plus excéder 10 ans.

Cette loi a pour objectif de renforcer l’information des bénéficiaire et assurer une concurrence entre les établissements bancaires.

Découvrez plus d’informations dans l’article du Journal Officiel :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=0FF50538989A5D71B5DB56D5AC8FBBAB.tpdila23v_2?cidTexte=JORFTEXT000034849522&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000034849447



Actualités récentes du même type

Tout comprendre sur l’apport personnel dans le cadre d’un prêt immobilier

Lorsqu'un particulier souhaite obtenir un crédit immobilier, la banque s'assure généralement qu'il dispose d'un apport personnel lui permettant de financer une partie de son acquisition.

Investir ou pas ? Découvrez la météo des taux pour les prochains mois.

En ce début de rentrée, les conditions de taux du crédit immobilier demeurent attractives d'une manière globale. C'est la diminution ou la stabilité des taux qui prévaut pour plusieurs organismes financiers prêteurs. Peu de mouvements notoires ont en effet été observés sur les taux de crédit immobilier en ce début de rentrée. Ils sont restés presque inchangés et plusieurs organismes financiers n'ont pas désiré revoir leurs grilles. Ceux qui ne sont pas restés indifférents ont plutôt procédé à des diminutions. Le crédit reste toutefois bon marché.

Ce crédit va peut-être vous changer la vie, mais vous ne le connaissez pas encore

Le prêt immobilier à taux mixte est un emprunt où se succèdent une période de remboursements à taux fixe puis une seconde à taux variable. Au début, c’est-à-dire durant les sept ou dix premières années, le taux est fixe, l’emprunteur rembourse des mensualités constantes. Pendant les années suivantes, le remboursement s’effectue sur un taux révisable fixé lors de la signature du prêt.