Faites votre simulation en 60 secondes

Domiciliation des revenus et emprunt immobilier.

Domiciliation des revenus et emprunt immobilier.
Partager sur :
Publiée : 10 Juin 2017
Mots Clés :

Dans une très grande majorité des cas, l’acquéreur d’un bien immobilier est dans l’obligation de continuer à recevoir ses salaires, indemnités et autres revenus sur un compte hébergé par la banque prêteuse pendant toute la durée de remboursement. Ce type d’accord permet à la banque de s’assurer de pouvoir prélever ses mensualités.

A partir du 1er janvier 2018, l’obligation d’avoir son compte bancaire dans la banque  où a été souscrit l’emprunt immobilier ne pourra plus excéder 10 ans.

Cette loi a pour objectif de renforcer l’information des bénéficiaire et assurer une concurrence entre les établissements bancaires.

Découvrez plus d’informations dans l’article du Journal Officiel :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=0FF50538989A5D71B5DB56D5AC8FBBAB.tpdila23v_2?cidTexte=JORFTEXT000034849522&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000034849447



Actualités récentes du même type

Les prêts immobiliers longues durée à nouveau possibles !

Les banques revoient leur façon de prêter

Crédit immobilier : prêt à taux zéro 2018

En 2018, le gouvernement diminue les conditions du prêt à taux zéro (PTZ) en apportant des modifications au périmètre géographique et en diminuant son financement. 

Emprunter sur 30 ou 35 ans pour un achat immobilier est de nouveau envisageable

Alors que le prix de l’immobilier ne cesse d’augmenter et que les aides de l’État diminuent, les acquéreurs les plus modestes rencontrent de grandes difficultés financières à investir. De façon à attirer plus particulièrement les primo-accédants, certaines banques viennent d’opter pour une nouvelle offre, allonger la durée de leurs prêts. Vous pouvez donc prétendre obtenir un taux avantageux et emprunter sur une période allant de 30 à 35 ans.