La fin des baisses des taux de crédit immobilier

La fin des baisses des taux de crédit immobilier
Partager sur :
Publiée : 02 Mars 2017
Mots Clés :

Les taux de crédit immobilier de ce mois restent encore stables.

Les banques continuent de conquérir de nouveaux clients et pour le moment aucune grande enseigne n’a augmenté son taux. En revanche le contexte actuel commence à provoquer des agitations auprès des banques, en effet il y a eu trois partenaires bancaires régionaux qui ont augmenté leurs barèmes. Concernant les taux mini, il n’y a pas encore eu de surenchère. Une grande partie des taux mini sont les mêmes que le mois dernier.

En revanche, les taux moyens enregistrent des légères baisses sur l’ensemble du territoire. Le taux d’intérêt moyen sur 15 ans est de 1,35 % dans toutes les régions, celui à 20 ans varie entre 1,55 % et 1 ,60 % selon les régions. L’OAT subit également une importante augmentation depuis le mois d’octobre. Il est encore difficile de se prononcer sur le fait que les taux vont prochainement augmenter, mais ceux qui ont un projet immobilier ont intérêt à se lancer d’après les courtiers de crédit.

 



Actualités récentes du même type

L’encours de crédit moyen en France

L’encours de crédit représente la somme d’Argent qui a été prêtée mais qui n'a pas encore été remboursée par l’emprunteur.

rachat de crédit, attention aux arnaques !

Selon une enquête de l’association de protection des consommateurs (UFC-Que choisir), les banques ne seraient pas pressées pour les renégociations de crédits, notamment dans le temps d’envoi des documents requis ou dans la réponse finale, qu’elle soit favorable ou défavorable.

Domiciliation des revenus et emprunt immobilier.

Dans une très grande majorité des cas, l’acquéreur d’un bien immobilier est dans l’obligation de continuer à recevoir ses salaires, indemnités et autres revenus sur un compte hébergé par la banque prêteuse pendant toute la durée de remboursement. Ce type d’accord permet à la banque de s’assurer de pouvoir prélever ses mensualités.