L’année 2017 continuera-t-elle d’être aussi intéressante pour les vendeurs ?

L’année 2017 continuera-t-elle d’être aussi intéressante pour les vendeurs ?
Partager sur :
Publiée : 01 Mars 2017
Mots Clés :

Tous les professionnels de l’immobilier affirment que 2016 était une année immobilière exceptionnelle.

Le nombre de transactions immobilières était à un niveau qui n’avait pas été atteint depuis 10 ans. Les taux d’intérêt faibles ont dopés la vente. Le taux moyen sur 20 ans entre le mois de janvier et décembre 2016 a perdu un point, en passant de 2,5 % à 1,5 %. Cela signifie tout simplement que les crédits accordés vers le début de l’année ont été renégociés la même année : du jamais vu dans l’immobilier. Les emprunteurs ont pu acquérir des logements plus grands grâce à la hausse du pouvoir d’achat, affirme le courtier en crédit.

En revanche, les professionnels reconnaissent qu’il est encore difficile d’anticiper la situation en 2017 à cause de la remontée des taux et l’élection présidentielle. En tout cas, la majorité d’entre eux aborde l’année 2017 avec optimisme. Il reste donc deux inconnus à surveiller de très près, à savoir les taux de crédit et le prix des logements.

 



Actualités récentes du même type

Pensez à vos voisins, élaguez !

A l’arrivée des beaux jours,  branches et branchages superflus se développent rapidement dans votre jardin ou propriété.

Combien faut-il de loyers pour obtenir la valeur d'achat du bien ?

Vous vous êtes sûrement déjà posé(e) la question : acheter ou louer, puis fait des noeuds au cerveau en calculant le nombre de mensualités qu'il faudrait pour atteindre la valeur d'achat du bien.
 

 

Que se passe-t-il en cas d’incendie si je n’ai pas de détecteur

Avec l’instauration de la loi Alur, le propriétaire est dans l’obligation d’installer un DAAF (Détecteurs Autonomes Avertisseurs de Fumée) dans son logement :