Quel est l’apport personnel minimum requis ?


Votre banque vous demandera généralement un apport minimum de 10% du montant de l’achat, qui correspond à minima aux frais de notaire – payables lors de la signature de l’acte de vente – et aux frais de caution.

Au-delà de 20%, votre banquier vous fera un geste sur les taux d’intérêt. Attention tout de même à ne pas mettre toutes vos économies dans cet apport, car des frais cachés et des dépenses imprévues peuvent survenir à tout moment du processus d’acquisition.

Soyez vigilant, car il n’y a pas de cadre règlementaire strict, et le montant de l’apport peut varier selon l’établissement financier que vous allez solliciter, son niveau d’exigence et la conjoncture économique. Regardez-donc dans le détail ce que proposent les différentes banques avant de vous décider.



Autres questions

A quoi sert le notaire ?

Comment choisir entre hypothèque et caution bancaire ?

Comment choisir entre prêt amortissable et crédit in fine ?

Comment est déterminé le taux qu’appliquent les banques ?

Comment fonctionne l'assurance chômage souscrite avec un crédit ?

Comment se calcule l’endettement du ménage ?

Faut-il emprunter sur une longue durée ?

Le découvert bancaire peut-il remettre en cause l’obtention d’un crédit ?

Les titulaires d’un contrat CDD ou interim peuvent-ils demander un rachat de crédit ?

Peut-on changer d’avis avant de signer les offres de prêt ?

Peut-on conserver le prêt à taux zéro plus en cas de mis en location du bien ?

Peux-t-on céder les droits d’un PEL ou d’un CEL ?

Pourquoi faire un rachat de crédits ?

Pourquoi un rachat de crédit en cas de chômage ?

Qu'est-ce qu'un courtier en prêt immobilier ?