Peut-on conserver le prêt à taux zéro plus en cas de mis en location du bien ?


Le logement peut être mis en location pour une durée maximale de 6 ans. Les ressources du locataire, à la date de signature du contrat de location, ainsi que le montant du loyer doivent respecter les plafonds applicables pour la location d’un logement locatif social. La location du bien doit être déclarée par l’emprunteur à l’établissement de crédit et, le cas échéant, à l’organisme payeur de l’allocation personnalisée au logement.

Les situations spécifiques à l’emprunteur (ou co-emprunteur) qui permettent la mise en location du logement financé à l’aide d’un PTZ+ ont été précisées par décret du 30 décembre 2010 :

  • Mobilité professionnelle (distance entre le lieu d’activité et le logement d'au moins 50 km ou temps de trajet aller au moins égal à 1h30) ;
  • Décès ;
  • Divorce ou dissolution d’un pacte civil de solidarité ;
  • Chômage de plus d’une année (validé par l’inscription sur la liste des demandeurs d’emploi) ;

Si l’une des personnes devant occuper le logement devient titulaire d’une invalidité reconnue.



Autres questions

A quoi sert le notaire ?

Comment choisir entre hypothèque et caution bancaire ?

Comment choisir entre prêt amortissable et crédit in fine ?

Comment est déterminé le taux qu’appliquent les banques ?

Comment fonctionne l'assurance chômage souscrite avec un crédit ?

Comment se calcule l’endettement du ménage ?

Faut-il emprunter sur une longue durée ?

Le découvert bancaire peut-il remettre en cause l’obtention d’un crédit ?

Les titulaires d’un contrat CDD ou interim peuvent-ils demander un rachat de crédit ?

Peut-on changer d’avis avant de signer les offres de prêt ?

Peux-t-on céder les droits d’un PEL ou d’un CEL ?

Pourquoi faire un rachat de crédits ?

Pourquoi un rachat de crédit en cas de chômage ?

Qu'est-ce qu'un courtier en prêt immobilier ?

Qu'est-ce qu'une offre de prêt ?