Faites votre simulation en 60 secondes

L’immobilier devrait maintenir sa croissance en 2017

L’immobilier devrait maintenir sa croissance en 2017
Partager sur :
Publiée : 01 Mars 2017
Mots Clés :

Les circonstances favorables du marché immobilier de 2016 devraient se maintenir en 2017.

Le premier semestre 2017 s’annonce prometteur selon le mandataire de crédit. Les taux d’intérêt immobiliers qui sont restés à des niveaux bas vont motiver les acquéreurs malgré la tendance haussière. Le marché pourrait profiter de l’amélioration du pouvoir d’achat des Français qui ont été boostés par la baisse des taux d’intérêt et les ajustements des prix de l’immobilier. Le nombre de transactions a augmenté de 12,8 % en 2016, les professionnels prévoient de dépasser les 840 000 transactions en un an.

Les primo-accédants ont été particulièrement actifs, poussés par la baisse des taux d’intérêt. D’un autre côté, les secundo-accédants et les investisseurs restent les premiers acheteurs. Le niveau bas des taux, la baisse des prix et la forte demande ont poussé les opérations achat-revente. La dynamique de croissance du marché immobilier devrait donc durer. Seule une violente remontée des taux pourrait chambouler ce dynamisme.



Actualités récentes du même type

Nous vous expliquons tout sur la question que se pose chaque acquéreur : combien puis-je emprunter ?

La majeure partie des achats immobiliers est aujourd'hui financée grâce à un emprunt, et ainsi la capacité d'emprunt devient un paramètre essentiel pour toute personne projetant un achat immobilier. Comment cette capacité d'emprunt est-elle calculée ?

On a souvent tendance à ne considérer que le coût du prêt immobilier lors de l'achat d'un bien. C'est une grave erreur !

Durée de remboursement, taux d'intérêt, montant des mensualités et bien sûr charges de copropriétés sont autant de critères à prendre en compte. Mais il en est un qui est souvent oublié et qui pourtant peut faire une énorme différence et alourdir votre budget : la fiscalité.

Après 50 ans, soyez vigilant à l’assurance du prêt immobilier

L’achat d’un bien immobilier nécessite, la plupart du temps, un emprunt auprès d’une banque.