Faites votre simulation en 60 secondes

L’acquisition immobilière séduit beaucoup de jeunes

L’acquisition immobilière séduit beaucoup de jeunes
Partager sur :
Publiée : 01 Mars 2017
Mots Clés :

Le courtier en prêt immobilier affirme que l’investissement immobilier continue de séduire les Français. Même ceux qui ont moins de 35 ans commencent à épargner  dans le but d’acquérir un logement.

La baisse des taux immobiliers à des niveaux historiquement bas encourage la jeune génération à mettre de l’argent de côté pour acheter un premier logement. Selon les statistiques,  42 % des moins de 35 ans épargnent en vue de réaliser un projet immobilier. Un engouement qui s’explique principalement par les taux immobiliers particulièrement favorables qui poussent les jeunes à épargner. Les dernières actualités économiques montrent que les jeunes sont particulièrement sensibles aux taux d’intérêt très attractifs du moment, qui les poussent d’ailleurs à maximiser leurs placements.

Les supports d’épargne comme le livret A, le livret jeune, le plan d’épargne logement ou encore le livret de développement sont privilégiés par les jeunes. En effet, ces solutions limitent les pertes et favorisent une grande liquidité facilitant le déblocage des fonds.



Actualités récentes du même type

Comment convaincre son banquier pour obtenir son crédit ?

Voici quelques conseils pour convaincre votre banquier :

Faire une demande de prêt auprès d'une banque pour financer un projet immobilier ressemble souvent à un parcours du combattant. Mais une bonne préparation et quelques conseils devraient vous aider à mettre toutes les chances de votre côté.

Quelles sont les nouveautés 2018 du crédit immobilier ?

En 2018, les règles qui régissent le crédit immobilier sont modifiées, au bénéfice ou au détriment de l'emprunteur, selon les cas.

Peut-on souscrire un crédit immobilier quand on a un problème de santé ?

Malgré vos soucis de santé, vous pouvez accéder à la propriété d’un appartement ou d’une maison, dans la ville où vous désirez résider. La seule contrainte reste le prix de l’assurance qu’il vous faudra négocier.