Faites votre simulation en 60 secondes

Comment fonctionne réellement le transfert de prêt immobilier ?

Comment fonctionne réellement le transfert de prêt immobilier ?
Partager sur :
Publiée : 28 Février 2017
Mots Clés :

Dorénavant, il est possible de faire basculer le prêt immobilier qui n’est pas encore soldé sur un nouvel achat.

Le principe est simple, il s’agit de transférer un prêt en cours sur un nouvel achat. Ce transfert est souvent réalisé lorsqu’on souhaite vendre son logement pour acheter un autre avant que l’emprunt soit soldé. En général, ce transfert fait l’objet d’une clause dans le contrat de prêt qu’il faudrait négocier avant de signer. Mais dans tous les cas, ce recours doit être réalisé avec l’accord de l’organisme prêteur. Pendant le transfert, le crédit en cours bascule automatiquement sur la nouvelle acquisition pour éviter de payer de nombreux frais. Le taux d’intérêt du crédit reste identique à la première opération. Selon les remarques du courtier en crédit, ce n’est pas toujours avantageux quand les taux atteignent des niveaux très bas comme en ce moment.

L’assurance emprunteur se poursuit aussi selon les mêmes modalités. Cependant, il est recommandé d’informer l’assurance de l’opération en cas d’une assurance déléguée pour éviter les complications et les désaccords.



Actualités récentes du même type

Nous vous expliquons tout sur la question que se pose chaque acquéreur : combien puis-je emprunter ?

La majeure partie des achats immobiliers est aujourd'hui financée grâce à un emprunt, et ainsi la capacité d'emprunt devient un paramètre essentiel pour toute personne projetant un achat immobilier. Comment cette capacité d'emprunt est-elle calculée ?

On a souvent tendance à ne considérer que le coût du prêt immobilier lors de l'achat d'un bien. C'est une grave erreur !

Durée de remboursement, taux d'intérêt, montant des mensualités et bien sûr charges de copropriétés sont autant de critères à prendre en compte. Mais il en est un qui est souvent oublié et qui pourtant peut faire une énorme différence et alourdir votre budget : la fiscalité.

Après 50 ans, soyez vigilant à l’assurance du prêt immobilier

L’achat d’un bien immobilier nécessite, la plupart du temps, un emprunt auprès d’une banque.